FNDT - 85 bis, route de Grigny, 91130 RIS-ORANGIS - Contact : 06 09 87 29 18


Visites


Assemblée Générale de la FNDT - Marseille 7 mai 2016

L' Assemblée Générale de la FNDT a commencée !

A l'ordre du jour notamment :

- rapport financier
- compte rendu de la commission de contrôle
- prévisionnel 2016
- préparation du salon du taxi 2017
- évolution du transport de personne (intervention de Mr DORSO pour l'open data)
- point sur les réunions ministérielles et intersyndicales

De Gauche à droite : Mr MEUNIER (trésorier), Mr USSEL (secrétaire), Mr HOGREL (président FNDT)
et Mr GUENOU (1er vice-président et président de scéance)


La FNDT attaque Google et Apple !


Les taxis attaquent Google et Apple pour "atomiser" Heetch


 Par Mounia Van de Casteele  |  07/03/2016, 16:22  |  La tribune
    
Les deux dirigeants de Heetch seront jugés en correctionnelle en juin, soupçonnés de concurrence illégale avec les taxis. Outre ses dirigeants, Heetch comparaîtra le 22 juin en tant que personne morale pour "organisation illicite de mise en relation", de "complicité d'exercice illégale de l'activité d'exploitant de taxi" et de "pratique commerciale trompeuse".

Heetch va-t-elle résister ?

La Fédération nationale du taxi (FNDT), représentée par Didier Hogrel, demande aux deux géants du Net de retirer de l'AppleStore comme de GooglePlay l'application qui met en relation passagers et chauffeurs non professionnels entre 20h et 6h.

La suite de l'article ici...


MODERNISATION DU TAXI

Comme les idées de la FNDT semblent reprises partout...
Petit rappel de nos propositions :

"Refusant l’immobilisme du secteur et le corporatisme stérile, la FNDT propose une évolution pragmatique du métier ainsi que du service à la clientèle. Favorable à une réforme de la profession qui fasse progresser à la fois la qualité de service et la rentabilité des entreprises de taxi, la FNDT propose depuis 2011 la transformation des VTC en taxis. Soulignant que les dernières modifications des textes de loi régissant la profession taxi n’ont pas résolu la concurrence sauvage et déloyale que subissent les taxis depuis 2010, la FNDT avance aujourd’hui 37 propositions afin de moderniser fondamentalement le secteur.
Ouverte aux débats et à la discussion, la FNDT présente son projet à l’ensemble des décideurs politiques et administratifs. Abordant sans tabou les différents scénarios possibles pour le secteur, elle invite à définir le taxi de demain"




Réunion Matignon du 2 février 2016




Suite au mouvement de protestation d’ampleur Nationale du 26 janvier 2016 et des entretiens du 28 janvier, Le président Mr HOGREL Didier ainsi que le vice-président Mr Frédéric GUENOU ont été reçu à MATIGNON pour représenter la FNDT. Ce rendez-vous avait pour but de trouver des solutions pour endiguer la concurrence sauvage et déloyale que notre profession subie ainsi qu’un renforcement des textes existants destinés à contraindre nos concurrents à respecter les règles.

 

Un avis de mise en demeure à été envoyé aux  plateformes de VTC  par l’administration. Un courrier spécifique a aussi été envoyé à la Sté HEETCH.

 

En marge de ce courrier, l’administration lance dès cette semaine un dispositif national de contrôles  avec la création de pôles de compétences (formé pour les contrôles) regroupant, la police, la DREAL, la DDPP, l’Inspection du Travail et le concours des procureurs départementaux de la République.

Ces unités seront formées pour intervenir lors des contrôles du transport de personne à titre onéreux.

Ils seront aussi associés au CODAF (comité départementaux anti-fraude).

 

La région parisienne, les départements 06,13,31,33,34,35,44,59,67,69 bénéficieront de contrôles plus soutenus.

 

Le gouvernement a commenté des statistiques concernant les infractions relevées à l’encontre des VTC mais aussi des LOTI. Ces statistiques sont en augmentation ainsi que les verbalisations en découlant. Nos interlocuteurs nous ont aussi notifié l’observation d’une diminution du chiffre d’affaire des taxis d’une manière globale ainsi qu’une nette baisse du prix des ADS.

 

Il a été demandé lors de cette réunion :

Une signalétique VTC  et LOTI infalsifiable et inamovible

Une baisse des charges sociales

Un retour de la TVA à 5,5%

Une taxe sur les plateformes de réservation permettant de financer un fond de garantie.

L’interdiction du statut d’autoentrepreneur pour le transport de personne.

 

Le gouvernement a pris note de nos revendications et va étudier la faisabilité de nos demandes.

 

Une réunion est programmée pour mardi prochain où des éléments de réponse nous seront présentés.

 

Chaque syndicat affilié peut apporter sa contribution pour faire des propositions au gouvernement que nous relayerons lors de notre prochaine réunion.




COMMUNIQUE MANIFESTATION 28 JANVIER 2016




MANIFESTATION DU 26 JANVIER 2016



A quatre jours du mouvement de protestation de la profession, s’est tenue ce vendredi 22 janvier à 17 heures au Ministère de l’Intérieur, une réunion avec les Organisations Professionnelles de l’industrie du taxi.

Les Organisations Professionnelles présentent ont toutes réaffirmé que la loi THEVENOUD n’était pas appliquée, que la concurrence sauvage, déloyale ainsi que le racolage sont monnaie courante sur le terrain sans qu’il y ait vraiment une réelle volonté de la part des pouvoirs publiques d’endiguer ce phénomène.

Il est urgent que des solutions soient trouvées, que tous les moyens soient mis en œuvre afin que les contrôles soient effectués et les contrevenants sanctionnés (fermeture des sites, fermetures des entreprises illégales, saisie réelle des véhicules).

Nous ne pouvons que souhaiter que le mouvement du 26 se fasse sans qu’il n’y ait de violence ou de dégradation.

La FNDT demande de faire en sorte de ne pas donner de notre profession, une image déplorable en restant calme face aux éventuelles provocations de nos concurrents.

Nos détracteurs et les médias n’attendent que cela pour nous étiqueter  d’irresponsables et de voyous.






COMMUNIQUE - INTERSYNDICALE



MODERNISATION DU TAXI

"Refusant l’immobilisme du secteur et le corporatisme stérile, la FNDT propose une évolution pragmatique du métier ainsi que du service à la clientèle. Favorable à une réforme de la profession qui fasse progresser à la fois la qualité de service et la rentabilité des entreprises de taxi, la FNDT propose depuis 2011 la transformation des VTC en taxis. Soulignant que les dernières modifications des textes de loi régissant la profession taxi n’ont pas résolu la concurrence sauvage et déloyale que subissent les taxis depuis 2010, la FNDT avance aujourd’hui 37 propositions afin de moderniser fondamentalement le secteur.

Ouverte aux débats et à la discussion, la FNDT présente son projet à l’ensemble des décideurs politiques et administratifs. Abordant sans tabou les différents scénarios possibles pour le secteur, elle invite à définir le taxi de demain"

Les 37 propositions de modernisation du taxi : cliquez ici...



COMMUNIQUE DE PRESSE - INTERSYNDICALE

L'intersyndicale s'est réunie ce jeudi 7 janvier 2016.

Le communiqué de l'intersyndicale : cliquez ici...




Transport de Personnes à Mobilité Réduite

Depuis le 1er janvier 2011, une nouvelle obligation de formation est en vigueur pour tout prestataire de service effectuant le transportant de personnes à mobilité réduite.

Force est de constater que de plus en plus d’organismes exigent que cette obligation soit respectée en demandant aux intervenants du transport une attestation de formation.

Nous vous rappelons qu’au-delà de la possession d'un permis de conduire B, ou d'un permis D, le conducteur accompagnateur de transport spécialisé de personnes handicapées et/ou à mobilité réduite doit obligatoirement avoir suivi une formation complémentaire et spécifique dans les domaines suivants : ― PSC1 ou équivalent ; ― connaissance de la clientèle : accueil personnalisé, enfants handicapés, précautions gériatriques, troubles spécifiques ; ― gestes et postures.

La FNDT soucieuse du devenir de conserver le TPMR et de la qualité du niveau de formation des taxis vous recommande d’anticiper cette contrainte supplémentaire mais néanmoins indispensable. Plus d’info en cliquant ici.Transport de Personnes à Mobilité Réduite



APRES LES JOURNEES D'ACTION : NOS REACTIONS

La FNDT, tout en regrettant les débordements, maintient la pression et reste vigilante.

Après les deux journées d'action des 25 et 26 juin, la FNDT communique : c'est à lire ici...


LA MENACE UBER : LES REACTIONS DES TAXIS

Les dernières actualités de la FNDT, face à la menace Uber...
 
Le dernier communiqué de la FNDT : cliquez ici...

L'appel général à la grève illimitée à partir du 25 juin : cliquez ici...

L'affiche à imprimer en A4 ou en A3, et à apposer sur les voitures :  cliquez ici...


Excédés par Uber Pop...

A découvrir en page PRESSE, le communiqué de la FNDT et deux articles, un du Monde et un de BFM Business...

Cliquez ici !


Je suis pour les "Uber" !

La cour d'appel de Paris donne un sursis a uber, mais pas aux taxis,... qui paradoxalement donne un sursis aux Delaware mais pas à notre pays

La FNDT, par l'intermédiaire de son Président Didier Hogrel, est intervenue durant l'émission "seul contre tous", sur cette "Valls" macronique !

Ecouter l'émission de Dimitri PAVLENKO sur Sud Radio


La FNDT à Radio Bleue Ile-de-France

Une émission du 19 février 2015



Didier Hogrel écrit à Bernard Cazeneuve...

28 janvier 2015

Suite à l'annonce des nouvelles mesures concernant la sécurité routière, et en particulier l'interdiction des kits main libre et oreillettes
(article 22), Didier Hogrel, Président de la FNDT, demande au ministre Bernard Cazeneuve des explications et un aménagement.

Lire le courrier de Didier Hogrel à Bernard Cazeneuve en cliquant ici



Qu'est-ce que la FNDT ?

La Fédération Nationale du Taxi - FNDT - a été crée officiellement en février 2008

La clairvoyance de son Comité Directeur, vis-à-vis de la défense des intérêts des Taxis, s’est très rapidement vérifiée avec la signature par d’autres fédérations du Protocole d’accord du Ministère de l’Intérieur de 2008 censé assurer un meilleur service à la clientèle tout en valorisant et protégeant l’investissement de l’achat d’une ADS. Cet accord n’a en rien solutionné les dysfonctionnements de notre profession mais uniquement alourdi nos obligations réglementaires et financières.

La Fédération Nationale Du Taxi est, depuis sa création, très largement majoritaire sur la région d’origine de sa formation, l’Île-de-France et enregistre chaque année de nouvelles adhésions.
Le dynamisme de ses représentants et la parfaite connaissance du métier sont des atouts indéniables face aux interlocuteurs ministériels.

Tous les membres du comité directeur sont des chefs d’entreprise en activité et de par ce fait sont à même d’appréhender la réalité du terrain.

La FNDT possède bien une vocation nationale. Elle compte désormais plus d’adhérents et de sympathisants  que les autres fédérations sur l’ensemble du territoire français.

En termes de pourcentages d’adhésions, ces mêmes fédérations représentent une très faible proportion des entreprises de Taxis françaises alors que plusieurs syndicats, affiliés à la FNDT, comportent un taux d’adhésions supérieur à 50% (91, 92, 94). Ces chiffres sont évocateurs du dévouement des représentants syndicaux de la FNDT, des services rendus à leurs adhérents et de la confiance accordée en retour par ces derniers.

La démarche positive de la FNDT a déjà fait ses preuves avec le dossier CPAM, pourtant mal négocié et insuffisamment cadré au niveau national. En Île-de-France, les Taxis affiliés à la FNDT et la CPAM ont élaboré des conventions départementales qui satisfont pleinement les deux parties.

La raison d’être, première, de la Fédération Nationale Du Taxi, est de défendre la profession et les intérêts des Taxis. Il ne s’agit surtout pas d’immobilisme et de corporatisme, mais d’une conception extrêmement pragmatique du métier et du service à la clientèle.

La Fédération Nationale Du Taxi est très favorable à une réforme de la profession, qui fasse progresser à la fois le service à la clientèle et la rentabilité du Taxi.

AGIR SUR LES CAUSES
ET NON SUR LES CONSÉQUENCES !


Proposer des solutions simples, de bon sens, à moindre coût, inciter plutôt qu’obliger…

Vous trouverez au sein de la Fédération Nationale Du Taxi une équipe de représentants passionnés, des Taxis qui exercent leur activité et qui sont déterminés à faire évoluer et à défendre la profession.

Les dernières modifications des textes de loi régissant notre profession ont été loin de solutionner la concurrence sauvage et déloyale que notre profession subit depuis 2010.

Quid, des doléances suivantes pour le moment ?
  • Instauration d’une convention nationale pour le T.A.P…
  • Contingentement des V.T.C
  • Gasoil professionnel
  • Récupération de tva sur carburant pour véhicule hybride
  • Aménagement du permis à points
  • Exemption de l’écotaxe sur nos véhicules…

Ne sont toujours pas traités par nos gouvernants pour le moment malgré nos demandes incessantes.

Nous avons encore bien des combats à mener afin de pouvoir préserver nos entreprises et nos emplois.

Vous ne vous reconnaissez plus dans les organisations professionnelles existantes, vous êtes quelques uns et voulez vous faire entendre ? Nous pouvons vous aider pour créer votre syndicat départemental et vous assister dans les démarches de représentativité.

Vous êtes un syndicat déjà constitué, vous voulez avoir votre mot à dire sur l’avenir de la profession, alors contactez nous et ensemble nous feront valoir nos légitimes revendication.

Ensemble nous trouverons l’énergie nécessaire pour faire entendre nos voix et faire aboutir nos légitimes revendications, loin des intérêts de personnes, de titres ou de postes.


Adhérez A LA F.N.D.T

NOTRE COMBAT, C’EST LE VÔTRE !


Venez nous rejoindre !